Vivre dans l'Espace

Aller en bas

Vivre dans l'Espace

Message  Narrateur le Mar 22 Oct 2013, 23:06

Vivre dans l'Espace
Technologies relatives à la vie (et la survie) dans l'espace.

Évoluer dans le vide sidéral, également appelé le Spatium, n'est pas chose aisée. La température extrême en dessous de zéro, la pression invivable, ainsi que les vents solaires sont autant de dangers qu'il peut exister de façon de mourir. Cependant, les humains, ainsi que les espèces qu'ils ont engendré, peuvent bénéficier de technologies poussées afin de pallier aux manques d'oxygènes, aux fuites d'air, aux brèches ainsi qu'au vide lui même.

Les combinaisons :

Les combinaisons sont diverses et variées. Il peut y en avoir de toutes sortes, archaïques comme novatrices. La plupart sont en composés permettant la conservation de l'oxygène dans les plis de l'uniforme, avec des réserves disposées sur le dos, tandis que de rares combinaisons peuvent générer leur propre oxygène durant une période limitée.

L'avantage des combinaison est qu'elles peuvent s'adapter à n'importe quelle situation, atmosphère, environnement ou même fonctionnalité. Il en existe même certaines capables de protéger les individus dans la première orbitale, sur le cercle proche-hélios, réputé pour détruire facilement les petits objets spatiaux et réduire à l'état de poussière n'importe quel organique.

Elles peuvent se classer selon les caractéristiques, l'autonomie, le poids ou encore la couleur, le design et le style. Les combinaisons standards peuvent être facilement customisés, achetées dans n'importe quel espace de spatiovente, pour un prix un peu plus élevé que des vêtements de tissus, mais abordables pour tous, du moins pour les premiers modèle.

Le gel oxygénant :

Ce gel, appelé le gel spatial, est un composé formé de matière organique permettant de bénéficier d'une réserve d'air de secours. L'individu est recouvert d'une fine couche de gel avant d'entrer en contact du vide. Cette dernière se propage rapidement et entoure le sujet d'une "bulle" suivant l'ensemble de ses courbes. Ainsi, un humain lâché dans le vide peut survivre quelques minutes avant de s'asphyxier dans sa propre bulle.

Elle est également utilisée pour éviter les problèmes de pression différente au sein des divers environnements du Système mais doit alors être alimentée par une source d'oxygène continue afin d'éviter la suffocation de son porteur. Il est à noter que l'on peut mourir dans une bulle de gel spatial si l'on ne possède ni le composé permettant de la neutraliser (une bonbonne d'acide spécifique), ni une source d'oxygène qui lui est implantée.

La mousse d'urgence :

Complètement toxique pour l'environnement, cancérigène en cas d'exposition, et certaines même radioactives (les contrefaçons), la mousse d'urgence de la société IdealCorp est une véritable blague de mauvais goût mais un objet indispensable à chaque vaisseau. Disposée en petites capsules d'urgence dans les coursives de n'importe quel navire, cette mousse se vaporise dans les petites brèches et failles de la coque. Elle est alors entraînée par le mouvement d'air qui s'échappe et, au contact du vide, se solidifie pour colmater la brèche.

Parfois, des vaisseaux ont un système de mousse automatique réparti sur tout l'ensemble de la coque. Dans le cas où un organique venait à être en contact avec cette mousse, il n'en subirait aucun dommage direct (à part un risque en cas de longue exposition). Cependant, si la mousse se solidifie alors qu'un membre de l'équipage est entraîné par l'air s'échappant de son compartiment, elle peut, au mieux lui sectionner un membre, au pire, l'écraser littéralement sous le poids de sa réaction chimique.

Faune spatiale :

On pourrait croire qu'il serait impossible pour des êtres organiques de survivre dans l'espace sans combinaison, ni gel ni protection. Or, la faune spatiale est étrangement présente en de nombreux endroits. Sous orme de vers géants, de cétacés robustes, ou encore d'oiseaux hybrides et autres poulpes aux dimensions titanesques, les créatures du vide sont nombreuses et variées. Elles sont parfois sans danger pour les pilotes, mais peuvent dans certains cas devenir de vraies risques pour un voyage spatial.

Certains hyménoptères, une espèce intelligente, sont capables de vivre dans l'espace, et se servent de la faune environnante comme bases nutritionnelles. On pourrait notamment citer les élevages de Womszc près de l'Asterozia, des baleines de plus d'une vingtaine de mètre de long que les hyménoptères gardent jalousement et protègent contre n'importe quel vaisseau s'aventurant dans les bancs de ces curieuses créatures.
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2257
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum