Victor 4-Echo [valide]

Aller en bas

Victor 4-Echo [valide]

Message  Victor 4-Echo le Dim 27 Oct 2013, 11:41


    Identité
    Nom : Androïde Synthétique Protocolaire modèle Victor 4-Echo – Numéro de série R.318.776.34.
    Nom d'usage : Victor
    Surnom : V.4E
  • Anciens Comptes : /

    Profil



  • Race : Robot - Synthétique
    Sexe : Type masculin
    Âge : En service hors-usine : 603 ans. Apparence : 30 ans
    Planète d'origine : Armars
    Apparence :
    <blockquote>
    Le modèle Victor 4-Echo est un Synthétique parmi les plus aboutis, esthétiquement parlant. Son visage est parfaitement reproduit d'après des traits physiques existants. Il est presque impossible de le distinguer d'un Organique, à part si on l'observe attentivement.
    L'implantation de ses cheveux semble avoir été faite avec un instrument très précis, tant elle est parfaitement délimitée. Son regard est étrangement froid, sans être fixe, et installe un certain malaise lorsqu'il vous dévisage. Dans l'ensemble, son visage n'affiche pas beaucoup d'expressions, et lorsque c'est le cas elles sont assez figées et peu naturelles. Ce sont ces minuscules défauts qui sont les seuls éléments qui le différencient des Synthétiques de maintenant, qui sont eux parfaitement identiques à un Organique.

    D'autres détails, moins flagrants, le différencient d'un Organique. Étant constitué de tissus synthétiques recouvrant un endosquelette mécanique, Victor, comme tout Synthétique, pèse bien plus lourd qu'un humain de sa taille et de sa corpulence.
    Les tissus synthétiques qui recouvrent son armature ressemblent à s'y méprendre à des tissus humains. Peau, muscles, et même du sang. Mais ce sang n'est pas rouge. Il ne sert qu'à lubrifier les articulations complexes du robot et à aider la transmission d'informations dans les divers systèmes opérationnels. C'est un liquide épais et blanc, presque gélatineux, bien loin de l'aspect du sang organique.

    Comme tous les représentants de son "espèce", Victor est doué d'une force spectaculaire, qu'il maîtrise parfaitement. Il serait capable de broyer le crâne d'un homme entre ses mains, ou de faire des bonds de plusieurs mètres. Mais agissant de la sorte, il serait bien difficile pour lui de ne pas être repéré.

  • </blockquote>

    Métier : Anciennement robot protocolaire.
    Compétence : Observation
    Groupe : Citoyen de l'Empire, mais Neutre idéologiquement.

    Informations



  • Histoire :
    <blockquote>

    [color:c685=dimgray

    Imaginez...

    Vos tâches du quotidien rendues moins pénibles. Des travaux de force, que personne ne veut effectuer, faits sans le moindre effort. La barrière des langues qui disparaît, brisant toutes formes d'isolement personnel ou commercial...

    Depuis plus de 250 ans, la société PosiTech vous offre la possibilité de changer votre quotidien. Ses gammes de robots, du plus élémentaire au plus élaboré, accessibles à tous les budgets, sont minutieusement travaillées pour satisfaire vos attentes.

    Le dernier né des laboratoires PosiTech : Victor.

    Sous tous points de vue, Victor est un compagnon sans faille et sans défaut. Initialement conçu pour le protocole, le Victor maîtrise parfaitement toutes les formes de communications connues, des plus primitives aux plus complexes. Il est le majordome idéal pour les personnes qui désirent offrir à leur invités un haut standing. Il est aussi le professeur idéal pour aider vos enfants à se perfectionner dans l'apprentissage des langues du système.

    Grâce à son cerveau positronique, connecté en permanence au serveur central PosiDrive, votre Victor ne sera jamais obsolète. Encore plus fort : son programme révolutionnaire de raisonnement lui permettra d'apprendre par lui-même.

    Pour toute commande, ou information complémentaire, nos conseillers PosiTech sont disponibles et joignables depuis n'importe quel réseau, sur simple appel gratuit.


    PosiTech. Des robots conçus pour vous.



    Ancienne publicité de PosiTech



    Il y a six siècles, la société PosiTech mettait sur le marché son nouveau modèle de Sythétique, le Victor. Ou plutôt, une nouvelle version du Victor. Car en effet, il s'agissait de la quatrième série de la génération Echo du modèle. Chaque robot de chez PosiTech était une vraie merveille de technologie, et la société mettait un point d'honneur à donner le meilleur produit possible à ses clients. C'est pourquoi PosiTech s'astreignait à une politique bien particulière, qui devint rapidement leur cheval de bataille.
    Chaque fois qu'un modèle voyait une nouvelle série ou une nouvelle génération sortir, PosiTech – non content d'engranger de substantiels bénéfices sur ses ventes – invitait ses clients à retourner leur ancien modèle pour qu'il leur soit échangé contre un nouveau tout neuf, après avoir synchronisé le contenu de la mémoire du robot usagé avec celle, vierge, de celui sortant d'usine.
    Au départ, cette politique était considérée comme un véritable suicide commercial. Mais finalement, cela se révéla un choix assez malin. En effet, lors de cet échange, le client devait joindre une participation financière, en vue d'aider au recyclage des anciens robots, qui étaient ensuite désossés et dont les pièces étaient utilisées pour les ateliers de réparation, en tant que pièces détachées pour les modèles correspondants. En bref, PosiTech faisait de la récup', sous couvert du désir d'offrir à ses clients un robot toujours à la pointe, et ce à peu de frais.

    Ainsi donc, le Victor 4-Echo était enfin disponible à la vente, et donc à l'échange. PosiTech était une société connue pour le soin méticuleux que la conception de ses robots recevait. Design, programmation, fonctionnalités, robustesse, autonomie, tout était imaginé, réalisé et surtout testé avec la plus grande attention. La qualité des produits PosiTech n'était plus à prouver.

    Jusqu'à ce que les premières plaintes arrivent. Le Victor 4-Echo était défectueux. Les rapports faisaient état d'un défaut du système autonome, qui permettait au robot de prendre certaines décisions simples. Ce système se voyait rendu inopérant dans certains cas, et trop actif dans les autres. Ce faisant, le Victor était soit incapable de prendre des décisions, soit il était carrément impossible pour les propriétaires de le contrôler, le robot n'en faisant qu'à sa tête. Plusieurs accidents furent répertoriés, certains plus graves que d'autres, causés par des modèles Victor 4-Echo.

    Grande première depuis la création de la société, PosiTech fit un rappel massif. Tous les propriétaires d'un Victor 4-Echo étaient invités à ramener leur modèle au plus vite, et ils recevraient une reprogrammation du cerveau positronique, en vue d'effacer le système actuel et d'utiliser le système de la troisième série. Les Victor 4-Echo deviendraient en quelque sorte une génération intermédiaire, une espèce de Victor 3.5-Echo. PosiTech s'engagea à faire ces reprogrammations gratuitement, cela allait de soi.

    Cependant, et malgré toute la bonne volonté de PosiTech, cet incident eut des répercussions bien plus importantes. Les actionnaires virent leurs dividendes réduits, du fait de la valeur de l'action Positech qui avait brusquement perdu de sa cote boursière. Du jamais vu, près de 50% de moins en une seule séance, et toujours en baisse au cours des semaines suivantes. PosiTech était sur le point de disparaître, à cause d'une seule défaillance sur un modèle. La société fut sauvée in extremis, si l'on veut. Une autre entreprise conceptrice de robots, la CyntheRobotics & Systems, ou CyBotSys, lança une OPA sur PosiTech, qui fut couronnée de succès.
    La CyBotSys s'empressa de régler ce qu'on appelait alors la "Crise des Synthétiques". Il fallait que cela ne soit plus qu'un mauvais souvenir, une leçon apprise des erreurs du passé. CyBotSys lança une grande opération de récupération. Il était notoire que de nombreux modèles Victor 4-Echo étaient encore chez leur propriétaire. Une gigantesque campagne publicitaire vit le jour, proposant à ceux-ci une jolie somme d'argent pour tout Victor 4-Echo ramené en boutique. Pas d'échange, rien d'autre qu'un rachat pur et simple.
    L'opération fut un énorme succès.

    Pourtant, près de deux ans plus tard, un rapport officiel faisait état d'un chiffre inquiétant. Entre le nombre de Victor 4-Echo sortis des stocks et celui des modèles récupérés ou rachetés, il y avait une différence. Pas moins de 25.000 modèles étaient dans la nature.

    Lubies de collectionneurs fortunés, désactivés et transformés en pièces de musées sur différents mondes, tout était envisageable.

    Mais qui pouvait prévoir ce cas bien particulier...





    Il arpentait les rues. Profil bas au milieu de la foule. Personne ne le regardait jamais, c'était l'apanage des grandes villes : personne ne regardait jamais personne. Trop de préoccupations, trop de stress... Il n'était pas sensible à tout cela. Il voulait juste mener une existence normale. Une existence d'humain.

    Humain, il ne l'était pas. Même si tout prêtait à le croire, quelques détails le trahissaient. Un visage trop inexpressif, un regard trop froid, une implantation de cheveux trop marquée. Des traits communs à tous les Synthétiques, qui s'ils pouvaient se fondre dans la masse ne pouvaient prétendre passer inaperçus très longtemps.
    Un simple contact physique, et il était démasqué. Quelqu'un d'un peu pressé, peu attentif, légère bousculade. L'épaule de l'organique vient se meurtrir sur celle d'acier du Stynthétique. Regard incrédule. Il passe son chemin sans même ralentir. Dans le temps, il n'aurait jamais pu se comporter ainsi. Sa fonction protocolaire l'obligeait à s'excuser pour avoir bousculé qui que ce soit. Mais avec le développement de son libre-arbitre, il pouvait désormais dépasser tous ces comportements programmés, et agir exactement comme il le voulait.

    Il arriva enfin à cette chambre qu'il louait pour quelques dizaines de Crédits. Des marchands de sommeil, il y en avait des dizaines, certainement plus encore que cela. Pas terrible niveau sécurité, mais idéal pour rester dans l'ombre. Cette méfiance, peu de Robots avaient eu la capacité de la développer. Pas à ce niveau. Pas dans ces circonstances. Victor était un être à part. Il pensait, il raisonnait, il apprenait. Et surtout, il voulait. Il avait des désirs, des projets, et un libre-arbitre développé bien au-delà des programmes autonomes d'autres modèles synthétiques.

    Victor s'assit près du minuscule carreau, sa seul fenêtre sur l'extérieur depuis cette chambre miteuse. Il regardait la pluie tombait, l'écoutait s'écraser goutte à goutte sur les toits, le sol, les véhicules... Autant de sons distincts que son oreille numérique savait interpréter. Mais il restait une chose qu'il ne pouvait pas différencier. Le son de la pluie qui tombe sur un organique ou un Synthétique. Aucun moyen de savoir qui était quoi de cette manière. Et Victor se prit à rêver. Depuis leurs origines, les Synthétiques et les Robots en général avaient été considérés comme des outils. Des sortes d'esclaves, bons pour les travaux dont personne ne voulait. Avec les événements de la Grande Guerre, et les actions menées par Cyclön, les Synthétiques avaient des conditions d'existence plus acceptables, jusqu'à être enfin des Citoyens. On leur reconnaissait des droits, on leur octroyait des métiers plus diversifiés, ils avaient leur gouvernement. Mais il subsistait encore des idéologies anti-robots, parfois violentes, et il arrivait encore qu'on entende parler d'un Synthétique qui avait fini en pièces dans une ruelle, parce que son identité avait été démasquée. Pour de telles raisons, beaucoup de Synthétiques – pour ne pas dire une majorité – des quartiers populaires vivaient dans le mensonge, se faisant passer pour Organiques. C'était cela que Victor voulait voir disparaître. C'était pour cela qu'il avait envie de se battre.
  • </blockquote>

    Inventaire : 2.000 Crédits ; ses vêtements (tenue assez classique : chemise, veste, pantalon de ville, chaussures élégantes)
    Psychologie :
    <blockquote>
    En principe, le comportement des Robots est régi par les Lois. Au nombre de quatre, elles conditionnent ce qu'un Robot peut ou ne peut pas faire, en quatre phrases simples mais que tous comprennent sans qu'une autre interprétation soit possible.
    Le bug de programmation avec lequel il est sorti d'usine permet à Victor de raisonner un peu comme le peut un Organique. Par là, il se rapproche des Homo Sapiens, mais avec une capacité à stocker les informations bien plus impressionnante. Les hommes appelleraient un tel don "mémoire eidétique". Cela n'a rien de surnaturel pour lui, puisque ça n'est que ce que lui permet son cerveau positronique.
    De par la vocation de sa série, Victor est capable de comprendre et de parler toutes les formes de communications connues, et est aussi capable d'en apprendre d'autres, avec une facilité déconcertante. Cela comprend les formes de langage informatiques, cryptées ou non. Bien entendu, il n'est pas infaillible, mais il est assez obstiné pour passer le temps nécessaire à la traduction d'un code ou d'une langue complexe.

    Son défaut de programmation, considéré par les Organiques comme une tare, est pour lui un vrai don. Son libre-arbitre lui donne la possibilité de passer outre les Lois, mais aussi d'avoir des désirs, des projets, des rêves. Il ne sait pas s'il peut ressentir des choses s'apparentant à l'amour ou à la haine, la joie ou la colère, mais sait les identifier chez les autres lorsqu'il la voit et adapter son comportement en conséquence.

    Dans l'ensemble, Victor est un Synthétique courtois, presque amical, mais il se méfie de tout le monde, particulièrement les Organiques. Non pas qu'il déteste leur compagnie, mais il craint qu'on ne le reconnaisse et qu'on le renvoie à la CyBotSys, où il serait détruit. Ce qui est peu probable, puisque la Crise des Synthétiques datait de près de 600 ans.

  • </blockquote>
    Affection : Ses frères Robots, la liberté, son apparence, les Organiques bien qu'il espère un jour vivre comme leur égal.
    Aversion : L'injustice, l'intolérance, l'esclavage des Robots.

    Disposition



  • Fuseau Horaire : Paris.
    Disponibilité : Un peu tous les jours, après-midi et soirs.
    Indisponibilité : Je préviens quand c'est le cas.

    Comment avez-vous connu LEOSS ?
    Je joue sur un forum partenaire Wink


Dernière édition par Victor 4-Echo le Dim 27 Oct 2013, 14:10, édité 1 fois
avatar
Victor 4-Echo
Nouvel Arrivant

Messages : 20
Réputation : 1765

Feuille de personnage
Métier: Aucun
Crédits: 2.000
Race: Robot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor 4-Echo [valide]

Message  Narrateur le Dim 27 Oct 2013, 13:38

Salut !

Je n'ai qu'une chose à dire : ISAAC ASIMOOOOV ! Haha ! Non plus sérieusement, cette fiche est excellente si ce n'est 2 incohérence majeures dont je ne tiendrais pas rigueur puisque rien n'a été écrit encore sur le Wikileoss. Mais il faut savoir que ta fiche a un décalage de 500 ans environ, car les robots n'ont plus cette état d'esclaves.

C'est aux alentours de la Grande Guerre, en l'an 3241, que les robots deviennent de plus en plus indépendants avec le pouvoir de Cyclön (l'opposant majeur de l'Empire à cet époque). En 3451, on accorde aux robots un gouvernement indépendant, qui deviendra plus tard le District-R08. Après des années de révolutions, de guerres et de conflits, les robots (et surtout les synthétiques), sont acceptés dans l'Empire comme n'importe quel citoyen.

On peut donc remédier à ta fiche en indiquant que ces événements se déroulent 500 ans de ça, et qu'aujourd'hui ton personnage est un rescapé d'une époque révolu. En revanche, il y a toujours des formes de ségrégation, c'est sûr, et tu pourras garder ta volonté d'améliorer la situation des robots qui restent utilisés pour les travaux des petites mains. De l'esclavage moderne en soit...

J'adore ta présentation ceci dit Razz
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2189
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor 4-Echo [valide]

Message  Victor 4-Echo le Dim 27 Oct 2013, 14:13

J'ai changé peu de choses, au final. Juste mon âge, pour coller à la chronologie, et un passage de l'histoire, que je mets ici pour plus de facilité :


Et Victor se prit à rêver. Depuis leurs origines, les Synthétiques et les Robots en général avaient été considérés comme des outils. Des sortes d'esclaves, bons pour les travaux dont personne ne voulait. Avec les événements de la Grande Guerre, et les actions menées par Cyclön, les Synthétiques avaient des conditions d'existence plus acceptables, jusqu'à être enfin des Citoyens. On leur reconnaissait des droits, on leur octroyait des métiers plus diversifiés, ils avaient leur gouvernement. Mais il subsistait encore des idéologies anti-robots, parfois violentes, et il arrivait encore qu'on entende parler d'un Synthétique qui avait fini en pièces dans une ruelle, parce que son identité avait été démasquée. Pour de telles raisons, beaucoup de Synthétiques – pour ne pas dire une majorité – des quartiers populaires vivaient dans le mensonge, se faisant passer pour Organiques. C'était cela que Victor voulait voir disparaître. C'était pour cela qu'il avait envie de se battre.
Et, oui, il me paraît évident que Asimov tient une part importante dans l'inspiration de ma vision du personnage ^^ En même temps, c'est LA référence sur les robots en littérature, pour moi, et les questions éthiques et philosophiques qu'il soulève sont toujours passionnantes.

Voilà, dis moi s'il y a autre chose
avatar
Victor 4-Echo
Nouvel Arrivant

Messages : 20
Réputation : 1765

Feuille de personnage
Métier: Aucun
Crédits: 2.000
Race: Robot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor 4-Echo [valide]

Message  Narrateur le Dim 27 Oct 2013, 17:07

C'est bon, très bon même, je valide cette candidature Wink

Bienvenue à toi et n'hésite pas à poser tes questions pour l'avenir !
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2189
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor 4-Echo [valide]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum