Espèces animales de Terra

Aller en bas

Espèces animales de Terra

Message  Ksseret CXXXII le Jeu 31 Oct 2013, 23:05


Quelques espèces animales de Terra




La Viscaches des Montagnes
(Lagidium viscacia)

Viscache est un nom d'origine Quechua pour désigner ces rongeurs de la famille  des chinchillidae qui aujourd'hui se sont rependus à la surface de Terra. De tout temps les rongeurs ont montrés des facultés d'adaptation aux changements environnementaux, et les viscaches n'ont pas fait exception à la règle. Fuyant autrefois les sapiens cette espèce s'en rapproche désormais afin de profiter  de sa production agricole.

Cet animal est de nature paisible, et est habile à limiter sa consommation de calories au nécessaire. Ainsi les viscaches des montagnes commencent elles leurs journées par des bains de soleil sur des pierres chaudes, et limitent leurs déplacements au maximum. Par le passé celles ci vivaient à de très hautes altitudes, et la raréfaction de l'air avait adapté leur organisme  à fonctionner avec peu de ressources en oxygène. La teneur en oxygène atmosphérique  de terra à donc eu beau diminuer grandement les viscaches n'en ont pas été incommodées, leur organisme y étant habitué.

Se mouvant lentement elles peuvent donner le sentiment d'être des proies faciles mais il en est tout autrement. Qu'un prédateur soit repéré et elles useront de leur réserve d’énergie savamment économisée pour filer à toute allure en sautant de rocher en rocher, rendant les viscaches difficiles à attraper même pour les plus féroces prédateurs.

Leur peau à une bonne valeur marchande au troc ( 100 cr) , leur douceur étant très appréciée. Alors qu'il suffirait de les élever et de les tondre pour tricoter de jolis vêtements, l'homme n'est il pas méchant?




Chat sauvage d'Antartica "Vouatou" chez certaines tributs
(Leopardus antartique)

Au moins aussi inoffensif pour l'homme que la Viscache qu'il chasse cette race de félin ne se rencontre qu'en Terra Antartica. Les Chats sauvages d'Antartica peuvent peser de cinq à dix kilos et mesurer entre un mètre et un mètre cinquante de long. Dotés de réflexes exceptionnels et d'une grande adresse ceux si sont des adeptes des embuscades nocturnes.

Animal respecté par les tributs pour son rôle de régulateur des espèces de rongeurs nuisibles ce prédateur fait même l'objet de vénération chez certaines tributs shamanistes ( sans mauvais jeux de mot) qui voient en chacun d'eux la réincarnation de l'esprit de de tous les êtres humains ayant vécus à la foi, manière originale d'expliquer les brusques revirements de comportements des chats. Selon leurs croyances ce qu'un Vouatou à vu ou entendu, un autre en aura connaissance car ils seraient tous interconnectés, ne formant qu'un seul être magique et omniscient.

Non seulement la peau d'un Vouatou ne s'échange pas mais aussi il serait mal vu voir dangereux pour quiconque de porter un habit conçu à partir de sa fourrure tant celui ci peut parfois être sacralisé.





Blastocerus
(Blastocerus Gigas)

Évolution du "Cerf des Marais" d’Amérique du Sud le Blastocerus est un mammifère pacifique vivant dans les forêts et les marécages de Terra. Il a des mensurations impressionnantes ( jusqu’à huit mètres de long, quatre mètres de hauteur pour un poids de  trois tonnes) ce qui le met à l’abri de nombreux prédateurs.

S'ils sont paisibles la plupart du temps les blastocerus peuvent être difficilement maitrisable lorsqu'ils paniquent ou dans le cas des mâles, à la saison des amours. Ceux ci deviennent alors particulièrement agressifs, et le combat entre deux prétendants demeure très impressionnant. Le brame du blastocerus est si puissant qu'il peux s'entendre à plusieurs kilomètres de distance, ce qui est fort pratique pour les hyménoptères qui souhaiteraient les localiser.

Une attaque à plusieurs en viendrais alors à bout mais cela n'est pas une science exacte. Sans la préparation adéquate une charge des bois de ce ruminant peut percer le plus solides carapaces, c'est pourquoi même les tributs Squamas les plus guerrières préparent longuement une embuscade de blastocerus.
avatar
Ksseret CXXXII
Nouvel Arrivant

Messages : 20
Réputation : 1742

Feuille de personnage
Métier: Architecte
Crédits: 2.000
Race: Formicien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espèces animales de Terra

Message  Neydilli Mangalar le Dim 03 Nov 2013, 23:10

La faune et la flore de Terra ont en grande partie été déterminés par l'attaque de l'Astrobot sur celle-ci qui est arrivée en 3241. Voici quelques exemples de ces deux catégorie que l'on peut trouver couramment sur la surface apocalyptique de Terra :

Le Raveleur "Prédas" pour les Dege
(Trioceros Ravelius)

De tout les prédateurs qui hantent désormais la surface apocalyptique de Terra, le Raveleur doit-être l'un des pires. Ignoble, tenace voire même acharné, cette bête sauvage vit en meute pouvant compter jusqu'environ 12 membres. Les meutes sont dirigés par des femelles alpha dont la capacité d'adaptation leur permette de guider correctement la meute. Ces animaux carnassiers sont taillés pour la chasse et disposent d'un odorat hors pair, comme si cela ne suffisait pas leur griffes, leurs dents et leurs cornes permettent de pénétrer n'importe quelle chair, de surcroît leurs écailles les protègent efficacement même contre les armes a feu. Les Raveleurs ont la réputation d'être le prédateur ultime de Terra pour la simple et bonne raison que leur techniques de chasse tout comme leur capacité a chasser presque tout type de proie sont inégalés par les autres animaux qui composent la planète. Les Raveleurs sont ovipares et il a été prouvé qu'ils communiquaient entre eux par le biais de grognements. Ils peuvent faire des pointes de vitesse assez impressionnante (jusqu'à 60 km/h) et faire des sauts d'une hauteur et d'une longueur qui laisse encore une fois les experts perplexes. Les Raveleurs sont a l'heure actuelle l'espèce s'étant le mieux adapté aux contrées hostiles de Terra, a tel points qu'ils se sont répandus a travers toute Terra Antartica et ce, quelque soit l'écosystème local.


Porphyriphe
(Homo Porphyriphus)

Bien moins impressionnant que le Raveleur, il serait stupide de sous-estimer. Le Porphyriphe est une créature vaguement humanoïde qui semble très lente tant dans ses déplacements que dans ses mouvements, cette lenteur apparente cache en faite une rapidité de mouvements et de réaction impressionnante que la créature économise pour le moment où elle se retrouvera face a sa proie. Dénuée d'odorat, elle compense ceci par une vision poussée a l'extrême lui permettant de repérer des créatures a sang chaud a des kilomètres. Le Porphyriphe vit en solitaire et ne retrouve ses semblables que pour se reproduire. Menace pour la plupart des créatures vivantes sur Terra, il se sert d'un dard extrême pointu qui pourrait traverser jusqu'à l'acier (selon les récits de bonne femme) pour aspirer le sang et la cervelle de ses victimes. Ses proies de prédilections restent les Sapiens et les Squamas mais nul doute que s'ils pouvaient tomber sur un Meilloris, un Evolutio ou un Ab Antalis il s'en délecterait tout autant. Animal a sang froid, il préfère vivre dans les marécages ou les forêts ombragés où il s'adapte de manière optimale et peut chasser en toute tranquillité. Un débat existe au sein des académies impériales quand a le renommer, en effet la majeure partie des savants pense que le Porphyriphe descendrait d'une erreur de mutation humaine (ce qui lui conférerait son statut d'Homo) tandis qu'une minorité avancerait le fait qu'il descende d'une espèce alien non répertoriés jusqu'alors. Ce qui est sûr, c'est que mieux ne vaut pas croiser un Porphyriphe dans son habitat sous peine de perdre la vie dans un horrible bruit de succion.

Manticore :
(Panthera Scorpiones)

Les Anciens parlaient de ces créatures dans leur légendes, peu savaient que la créature deviendrait réalité. La Manticore résulte d'une mutation inhabituelle entre un fauve (probablement les créatures que l'on appelait « Lions ») et les scorpions géants qui hantent des déserts de Terra Antartica. En résulte une bête a l'esthétique et la sauvagerie assez effrayante, s'attaquant a presque tout ce qui passe a sa portée sans distinctions d'aucune sorte. La Manticore est doté d'un corps de félin mais d'une queue et de pinces de scorpion, ces deux derniers attributs étant venimeux et pouvant venir a bout d'un être humain en quelques heures. A noter que la Manticore peut éjecter le dard de sa queue ce qui en fait une menace d'autant plus sérieuse. La Manticore, pourtant, reste très peu répandue encore sur Terra Antartica, la principale raison a ça étant le fait que cet animal sauvage s'attaque sans scrupules aux créatures de sa propre espèce. Néanmoins nombre de mystères entoure l'origine de ces créatures et les savants en sont réduits a des hypothèses : ils seraient le fruit d'une expérience du Cercle qui aurait mal tourné. D'autres chuchotent que c'est en faite une arme secrète qui aurait été lâché intentionnellement dans quelques intentions restant mystérieuse. Personne n'est sûr de l'existence de cette bête. Mais l'on raconte qu'une fois on aurait retrouvé le cadavre d'une de ces bêtes au centre d'un groupe de trois Raveleurs tous morts et atrocement mutilés. C'est dire la folie et la puissance qui animerait cette bête si elle existait vraiment...
avatar
Neydilli Mangalar
Débutant

Messages : 26
Réputation : 1756

Feuille de personnage
Métier: Chasseresse
Crédits: 2.000
Race: Sapiens

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum