Aiden Menias [v]

Aller en bas

Aiden Menias [v]

Message  Aiden Menias le Sam 02 Nov 2013, 12:37

PS : Narra, par pitié... Enlève ce blanc du champ de rédaction^^ mes yeux pleurent des rivières de sang avec ce fond bleu gris...


    Identité

  • Nom : Aiden Menias

  • Anciens Comptes : Ici, aucun.

    Profil









  • Race : Sapiens

  • Sexe : Epargnons-nous les blagues grotesques sur ce champ... Mâle

  • Âge : 36 ans

  • Planète d'origine : Terra

  • Apparence :

    Dégaine de vagabond, Aiden mesure un bon mètre quatre-vingt, pour quelques 70 kg, un standard dans sa composition. Toujours discret quand il se déplace, il passe relativement inaperçu avec son trench-coat, son pull et son tour-de-cou en laine, un ensemble qu'il affectionne particulièrement pour la discrétion apportée, autant que pour sa 'classe'. Il aime les manteaux longs et en porte en permanence, même dans des lieux chauffés au risque d'attraper un rhume. Ses yeux sont gris acier et froids, même s'ils conservent un petit côté rieur et moqueur, ses mains sont constamment en mouvement, toujours à tripoter quelque chose, sans arrêt. Il a une démarche maladroite, un peu chancelante, dû à un sens de l'équilibre catastrophique.

  • Métier : Général de la Confrérie free-lance

  • Compétence : Esquive

  • Groupe : La Confrérie des Hysts

    Informations







  • Histoire :


« C'est quoi, ça ? »

La sage-femme retira le petit être d'un coup sec, manquant de déchirer l'utérus de la mère qui pleurait, au milieu d'une légère flaque de sang.

« C'est un garçon. »
« Bordeldemerde ! »

L'homme partit de la hutte de pierre, de métal et de bois, de fabrication anarchique et archaïque. La femme continuait de pleurer toutes les larmes de son corps, sentant la mort venir peu-à-peu. Le mari n'avait pas bien prit le fait d'avoir un garçon apparemment.

« Comment voulez-vous l'appeler ? »

La femme déglutit péniblement. Elle tenta de parler, dire une phrase, un mot... tout restait coincé dans sa gorge. Mais, dans un dernier râle, elle parvint à articuler :

« Ai... Ai... Aid... »

La femme mourut. Le prénom était incomplet. La sage-femme berça un instant l'enfant tandis qu'une infirmière de fortune recouvrait la mère d'un châle blanc de tulle. Gava... Quel prénom lui donner ? Se furent ses très lointains ancêtres celtes qui décidèrent pour la sage-femme...

« Aiden. Le Petit Feu. »

Les années passèrent. Aiden n'avait jamais entendu un son de la part de son père à son égard. Chef d'une tribu avancée de Terra, le clan Renard avait élu domicile au rez-de-chaussée des ruines de ce qui ressemblait à un lieu d'habitations pour des gens importants. Au 21ème siècle selon l'Oracle, on appelait ça un "Hôtel 4 étoiles". Les enfants se demandaient toujours ce que signifiaient les étoiles, et l'Oracle répondait que cela représentait le nombre de bénédiction apportées par les étoiles. Seuls les membres importants de la Tribu étaient autorisés à séjourner dans une des chambres, les autres se devaient de loger au dehors, dans des maisonnettes faites de bric et de broc. Les femmes qui donnaient la vie se devaient de le faire à l'extérieur. Le père de Aiden, chef de tribu, dormait dans la suite "Empir" selon l'écriteau effacé, mais Aiden n'était pas accepté à ses côtés. Il n'avait pas le droit d'aller aux réunions des familles, ne participait pas aux activités de groupe, ne partageait pas la même nourriture.

Aussi Aiden se forgea une identité forte et colérique. Il obtenait toujours la part du lion en frappant et en taxant aux autres enfants, qu'il dirigeait d'une main de fer dans une sorte de parodie de la société tribale de leur clan, loin des adultes. Les enfants qui rejetaient "celui qu'on n'a pas accepté" étaient contraints de lui obéir. Pas par méchanceté de la part de Aiden... C'était juste une revanche de sa part. Forcé à faire les majeures parties des activités seul, il apprit seul, et donc lentement, à faire du feu, à tirer à l'arc, à faire des collets, bref, à se rendre utile... Il ne maîtrisa que ces rudiments à l'âge de 10 ans, ce qui est très vieux pour les standards tribaux.

L'identité de Aiden se forgea presque définitivement lors d'un raid dans la ville en ruine. Une autre Tribu, les Ours Pleureurs, avaient élus domicile dans le centre-ville, annexant un gros bâtiment ovale avec de la Connaissance dedans. Les guerres Tribales étaient fréquentes dans cette ville, et les Renard avaient fort envie de contrôler toute la ville Sainte. Aiden, du haut de ses 15 ans, fut emmené au front, une lance dans les mains. Les chefs ne participaient pas aux batailles. Ce fut le premier contact de Aiden avec le sang. Sa première victime avait 13 ans, grosso modo. Transpercé de l'aine au thorax, alors que l'enfant était au sommet d'une pile de débris que Aiden souhaitait escalader. Un coup venu du bas, traître et impossible à parer. A ce moment, Aiden sentit une drôle de sensation. Sa main tremblait mais il n'en tua pas moins de quatre autres ennemis pour autant. 5 victimes, ça paraissait peu, mais dans une escarmouche n'incluant pas plus de 30 combattants, c'était énorme. Ils purent piller une partie de la Connaissance, qui portait l'inscription de "Bibliothèque Municipale".

Aiden ne savait pas lire. Il n'avait pas eu le droit. Il prit un seul livre sans saisir le sens du titre, "Les Pages les plus célèbres de la Philosophie occidentale". Il se promit d'apprendre tant bien que mal, mais il fallait trouver quelqu'un pour les bases... Il prit aussi par terre un panneau assez grand, presque aussi grand que lui et aussi large, le mit sous le bras, tenant son livre et bloquant sa lance sous son aisselle, et rentra chez lui avec les autres. Il se fit une porte sommaire de son panneau, avec des lignes de mots blanc sur fond orange, et un monsieur moustachu qui portait une sorte d'arme étrange tout en souriant. Un panneau martial sans doute. Aiden posa ses migres possessions et s'enquit d'un instructeur...

L'Oracle en personne accepta d'enseigner à Aiden. On ne pouvait espérer meilleur instructeur. L'esprit vif de Aiden, aiguisé par la solitude, parvint à lui faire maîtriser l'alphabet occidental en à peine 6 mois, et chaque soir, pou s'entraîner, il lisait des pages de philosphie, pour commencer petit. Il n'en comprenait pas la moitié, mais ça viendrait. Il avait aussi lu son panneau d'entrée. "Avec Menias Immobilier, c'est l'avenir que vous construisez !". Il ne saisissait pas le mot "Immobilier", aussi pensait-il que c'était un nom de famille de Tribu, nom qu'il adopta. Son père ne l'avait pas autorisé à porter son nom, aussi Aiden emprunta-t-il celui de Menias, le nom du seul homme qui lui avait jamais souri.

A 2O ans, Aiden commençait à s'imposer de force dans la Tribu, au détriment de son père. Aiden était le meilleur combattant de leur clan, le perdre aurait été catastrophique. Il avait par ailleurs pris soin d'écrire en lettres de sang son nom sur des tas de panneaux du centre-ville, tenant à distance les autres clans. Cette année-là, il se passa deux choses déterminantes pour sa vie...

La première arriva lors d'un raid. Un autre clan s'était approprié un Museum consacré à l'armement. Une exposition périodique restait en place depuis quelques siècles, sans que quiconque ait trouvé quoique ce soit. Aiden était parti seul déloger les gêneurs, afin de montrer sa force. Arrivé en douceur, il fonça dans le tas au dernier moment, transperçant un homme de sa lance et arrachant la mâchoire d'une femme avec un coup circulaire. Ils n'étaient que 5, et déjà 2 hors de combat. Le troisième périt bien vite, le quatrième parvint à jeter Aiden à terre. Son foie fut percé, mais ce répit permit au dernier de loger un coup de pied dans la mâchoire de Aiden, qui fut contraint de ramper, avant de se redresser et tenter de s'enfuir parmi les éboulis du Museum. Dans sa fuite, il trébucha sur un objet qui dépassait discrètement des pierres. Se retrouvant face à un morceau de béton armé juste plus gros que son poing, il le lança à la figure de son agresseur, ce qui lui laissa le temps de l'étrangler. Quand ce fut fini, il put fouiller parmi les décombres ce qui lui avait, finalement, sauvé la mise... Il sortit un drôle d'objet. Une sorte d'épaisse équerre avec un trou. Dessus était marqué...

"Desert Eagle -.50 AE Pistol.
Israel Military Industries"

Inconnu au bataillon. Il alla faire un tour à la bibliothèque pour voir s'il trouvait quelque chose... Il passa deux heures à fouiller dans le rayon Mathématiques, sans rien trouver. Déçu, il alla trouver l'Oracle.

« Alors mon petit, tu voulais me voir pour quoi ? »
« J'ai trouvé cet objet, Oracle, mais impossible de savoir ce que c'est... »

Aiden montra alors le Desert Eagle à l'Oracle, qui prit un air horrifié et ne voulut pas y toucher. Il lui expliqua que c'était mal, c'était un objet conçu pour faire de gros dégâts, pour tuer vite et sans risque. Ce qui plut à Aiden. Sachant que c'était une arme, ses recherches se précisèrent. Il trouva vite un livre avec une arme ressemblante dessus. Dedans, il était écrit qu'il avait entre les mains le plus puissant pistolet de poing qu'il y ait eut, avant. Il nota sur du papier les références des... "munitions" comme c'était appelé, et s'enquit d'une boutique qui faisait ça, tout en s'enquérant d'autre chose... Dans le manuel, il avait vu des images... avec des gens qui portaient de longs manteaux très beaux. Il trouva le manteau en premier, derrière un panneau invisible qu'il brisa à coups de crosses... Son Trench-Coat, son premier Trench-Coat. Toute sa Tribu portait de simples T-Shirt trouvés ça et là, quelques pulls et des joggings, dont beaucoup fait en toiles et certains découpés dans des sacs à patates. Avec sa casquette, l'espèce de truc enroulé... non, enfilé autour d'une tête factice, de son pull et de son manteau, il serait celui qui s'imposerait partout, surtout s'il trouvait des... oui ! Là, il trouva une boutique salvatrice... "Armes & Munitions... Si nous n'avons pas, ça n'existe pas !". Mais la boutique était quasiment vide. Il ne trouva que 5 balles pour son arme. La bête ayant fait tomber quantité de poussière, Aiden s'accorda quand même un instant pour la nettoyer selon une notice trouvée par terre dans l'armurerie...

Quand il rentra au clan, l'aube se levait. Et alors vint l'évènement qui bouleversa sa vie. Son père, furieux de voir ce membre dissident s'abstenir des lois concernant les escapades nocturnes, daigna ouvrir la bouche pour la première fois à l'attention de son fils.

« Te voilà donc, fils de chien, progéniture de salope ! Tu viens là, à t'habiller comme avant... tu penses m'être supérieur, hein ? Tu n'es rien ! Tu n'appartiens pas à notre peuple ! Je ne veux plus te voir, tu es banni ! »

Personne n'osait rien dire. C'était dangereux de contrarier Aiden. Ce dernier leva son arme en direction de son père, qui ignorait la menace qui pesait sur lui.

« Tu penses me faire peur avec ton boomerang plat ? Que peut-il me faire craindre ? Il se jette tout seul pour que tu l'empoignes comme ça ? Tu n'es même pas bon à tenir un simple boom... »

Sa phrase mourut, et le chef des Renard fit un bond arrière de presque deux mètres, un trou gros comme une assiette à la place de la poitrine. Aiden avait fait feu. Et un Desert Eagle chambre en .50, c'était pas vraiment joli joli, tant au niveau du bruit que du résultat visuel. Retenir sa respiration, aligner la mire, presser la détente. Il avait eu recours au dictionnaire pour comprendre "mire" et "détente", mais le résultat en valait la peine. Aiden était tout-puissant maintenant. Une balle suffirait à faire peur à quiconque voudrait le défier... lui, chef des Renard.

Il régna d'une main de fer sur l'ensemble de la grande cité, annexant les clans rivaux au fur et à mesure, trouvant par ci par là des balles pour son Desert Eagle, et même un second chargeur cassé. Il ne trouva pas de moyen de la réparer, mais le conserva, au cas où. Un seul coup de Desert Eagle suffisait généralement à imposer la terreur dans les rangs ennemis, et la première victime était souvent la dernière. La cité avait son ange de la mort, l'Homme au Long Manteau. Son arme, bien que dépassée depuis des siècles, lui donnait une supériorité technologique évidente. Mais à l'âge de 21 ans, la vraie technologie apparut aux yeux de tous...

Un cargo de la Confrérie des Hysts se posa sur Terra. Une troupe de soldats, frappés d'une sorte de croissant de lune sur fond orange descendirent et s'adressèrent chaleureusement à l'ensemble des clans. D'après leurs dires, ils venaient les sauver de l'Empire, afin de les rejoindre dans leur future Guerre Sainte... Le principe de sacré, outre la bibliothèque, restait assez abstrait pour les clans... Aiden arma son Desert Eagle mais laissa les hommes parler. Comme eux étaient venus à eux à bord d'un cargo, les Hysts attendaient la venue du Grand Cargo qui les emmènerait loin d'ici... Mais ils souhaitaient d'abord se battre contre l'Imperium, une autorité inconnue qui luttait contre les Sapiens dans leur propre intérêt. Plusieurs chefs de clan acceptèrent de venir, dont Aiden, qui laissa tout loisir aux autres de se disputer le titre de chef. La première guerre intestine éclata dès son départ de la Bibliothèque.

Mais, hélas, sur le chemin sur Hermeus, le vaisseau fut intercepté et neutralisé par des troupes impériales. Perçant un trou dans la coque avec un engin d'abordage, les soldats impériaux firent feu avec leurs armes lasers sur le petit commando bientôt prit au piège... Du moins jusqu'à ce que Menias sorte son Desert Eagle et fasse cracher son canon, esquivant les tirs et perçant des trous dans les combinaisons ennemies. Les autres gardes tentèrent de battre en retraite en le voyant recharger son arme... Il avait trouvé le moyen de réparer le second chargeur...

Après l'escarmouche ratée et une seconde tentative, de destruction cette fois, ratée également, la Confrérie ramena Aiden sur Hermeus où on le tarit d'éloges, et où on parla doucement de sa connaissance des armes antiques, dont une en particulier qu'il avait réussi à réhabiliter. On lui posa alors deux questions : d'une, s'il détestait l'Empire. Voir ses chefs de clan en second et le traitement réservé par l'Empire aux Sapiens suffit à lui arracher un oui.
Et la deuxième question, s'il souhaitait s'engager contre eux, il répondit avec un oui encore plus ferme.

Simple soldat, avec des test psychologiques contradictoires dans son CV, il fut engagé dans des raids mineurs après un endoctrinement sévère à la religion des Hyst, qu'il trouva saine et en accord avec les connaissances de son livre de philosophie. Ces raids se réduisaient à des escarmouches ciblées et sans grand impact, mais dans lesquels il parvenait à briller par sa fougue, sa capacité à pousser les autres vers l'avant, et où sa force brute et son Desert Eagle semaient la mort dans les rangs d'en face. Bientôt il vint à court de munitions, et il dut utiliser des armes laser... qui faisaient juste un petit trou à peine fumant, sans grand bruit et donc sans grand impact sur le moral adverse. Ridicule. Son accession au grade de major lui permit d'exiger des balles sur commande. Meurtrier, il monte toujours à l'avant, sans jamais donner d'ordre, juste celui de "foncer et tout détruire". Depuis, il grimpa les échelons un à un, lentement mais sûrement, ne combattant que dans très peu de batailles tellement celles-ci étaient rares, et en 13 ans de loyaux services, on lui décerna le grade de général 1 étoile ad honores. Il n'est en fonction que depuis quelques mois, apprenant à donner de vrais ordres et à arrêter de se comporter comme un cochon devant les bourgeois.


  • Inventaire :

    - Un vieux pistolet à poudre, estampillé Desert Eagle chambré en calibre .50 AE avec balles hautes-vélocité rehaussées de téflon, fabrication artisanale. Facture Israélienne de plusieurs siècles, pièce de musée remise en état à grand renfort de réparations.
    - Un trench-coat marron foncé
    - Un pull-over beige
    - Une paire de chaussure de sécurité de chantier noir unies avec bouts renforcés par plaque métalliques
    - Un tour de cou gris en laine
    - Un ensemble de sous-vêtement

  • Psychologie :

    Sardonique et sarcastique, il aime provoquer autrui par un langage sec et honnête, bien que cette honnêteté soit surtout liée à des disgrâces physiques, des histoires personnelles gênantes ou une façon de parler particulière. Il déteste la langue de bois, la manière "précieuse" de parler des mondains, et ne supporte aucune politique.

    Il admire les bons combattants, amis ou ennemis, tout en méprisant les lâches ou les lents d'esprit. Sous ses derrières bourrus et trop cavaliers se cache un homme très intelligent, qui, à défaut d'être stratège, est un des meilleurs combattants impérial. Il n'entend rien à la stratégie élémentaire, même la plus simple, et mise tout sur l'attaque en sur-nombre et à la force brute de l'armement, ainsi qu'en instillant une goutte de guerre psychologique.

    Rapide et meurtrier, il aime à foncer dans le tas comme un dératé, hurlant à plein poumons et instillant quelques effets sanglants qui n'ont rien à envier aux pires films d'horreur. Ca permet de faire peur aux ennemis de façon brutale afin d'imposer un respect forcé.

  • Affection :

    - Les gros pétoires
    - Les charniers dont il est responsable
    - Les ennemis qui pleurent
    - Baiser de belles femmes
    - Moucher les riches
    - Les vêtements classes et longs
    - Les gens intelligents mais qui ne s'en vantent pas

  • Aversion :

    - L'Empire
    - Les riches qu'il mouche
    - Ceux qui parlent "précieusement"
    - Bref, le sang bleu
    - Les plus gros pétoires que le sien
    - Les armes lasers, trop "gay" à son goût
    - Les trucs beaux, les histoires d'amour, les longues phrases

    Disposition






  • Fuseau Horaire : GMT + 1
  • Disponibilité : Euh... comme je modère carrément beaucoup sur SWOR, je pense ne passer que de temps en temps, histoire de m'éclater avec un perso défoncé au crack sans prise de tête... Donc peut-être 2 à 3 heures dans la semaine, variables, WE inclus.
  • Indisponibilité : Sachant que c'est tout juste l'inverse au précédent champ, à quoi il sert voyons ?^^

    Comment avez-vous connu LEOSS ?


C'est simple, j'ai d'abord été appelé pour le Wiki Leoss, et, fidèle à ma cervelle et ce depuis 19 ans, j'ai "oublié" d'y aller^^ mais j'ai apporté une contribution en rédigeant un article complet sur le scientifisme, qui n'a pas encore été publié...


Dernière édition par Aiden Menias le Dim 03 Nov 2013, 22:16, édité 7 fois
avatar
Aiden Menias
Nouvel Arrivant

Messages : 5
Réputation : 1865

Feuille de personnage
Métier: Général
Crédits: 2.000
Race: Sapiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Aiden Menias le Dim 03 Nov 2013, 16:01

Et hop ! En attende de jugement impartial et... en ma faveur Rolling Eyes 
avatar
Aiden Menias
Nouvel Arrivant

Messages : 5
Réputation : 1865

Feuille de personnage
Métier: Général
Crédits: 2.000
Race: Sapiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Narrateur le Dim 03 Nov 2013, 17:24

Salut "Menias" ^^

Ton personnage est intéressant mais son Background n'est pas correct. Il y a quelques petites erreurs à corriger dont les suivantes : Pas de référence à notre époque, nous sommes en 3740 après l'an zéro de la colonisation, entre-temps, Manhattan, Israël, et même la Bible sont des références disparues, il faut les enlever, ou en inventer de nouvelles. Je crois d'ailleurs que la région dans laquelle tu es s'appelle Neapolis et a été détruite lors de la Grande Guerre comme toutes les cités continentales à part celles de l'Antar.

Deuxièmement, l'Empire ne viendra jamais sur Terra pour condamner à mort les individus qui réunissent des tribus avec une simple arme à feu, l'autorité de Zyon a d'autres choses à faire et procéderait autrement (ils ont un plan global d'étouffement des révoltes en manipulant plus habilement la politique locale). Enfin, la Confrérie des Hysts est hostile à l'Empire, mais il n'y a pas de guerre ni aucun conflit actuellement. De plus, ces derniers hébergeraient facilement un sapiens de Terra, mais je vois difficilement un non eloharien intégrer leur armée religieuse...

Je pense qu'il faut que tu prennes un peu plus le temps de bien lire l'univers et le BG de LEOSS. Mais si tu apportes les modifications demandées, je te validerais (le plus important reste les références à notre époque ! Smile)

PS : Je t'invites à lire les topics suivants pour faire tes modifications : les homo sapiens, la Confrérie des Hysts, section Civitas Imperium du topic sur l'empire
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2306
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Aiden Menias le Dim 03 Nov 2013, 19:08

Non mais au final, je pense refondre l'histoire au complet... Je vais essayer de modifier l'avatar pour remplacer ce gros calibre par un gros calibre laser, et me déporter définitivement sur Hermeus, pour me faire un enfant né dans les cavernes, DANS LE CAS où les modifications seraient trop importantes. Aussi, juste quelques points :

- De quand date la dernière Hystoriade ? Ca me parait être le cadre idéal pour me faire promettre à un très haut grade, sinon, la confrérie doit bien faire des raids contre l'Empire, nan ?

- Dans le cas où... Comment peut-on obtenir des armes de poings à feu ? Parce que les armes lasers, c'est trop gay... ^^

- Et... quels écrits restent-ils sur Terra ? On ne peut pas supprimer TOUT les exemplaires de la Bible comme ça, on doit friser les 2 milliards d'exemplaires quand même... Et il doit rester quelques continents ( tout au plus des iles grosses comme la Belgique au moins ? ) un peu autour de l'Antar, no ? Bref, EST-IL possible d'adapter mon BG à l'histoire, en transposant Manhattan, à... Johannesburg, Montréal ou encore Santiago... ? Et y-a-t-il des écrits saints, autres que ceux de l'Imperium sur Terra ? Même si c'est le Coran, la Bible Noire ou un manuel de scientologie...
avatar
Aiden Menias
Nouvel Arrivant

Messages : 5
Réputation : 1865

Feuille de personnage
Métier: Général
Crédits: 2.000
Race: Sapiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Narrateur le Dim 03 Nov 2013, 19:50

La fin de la dernière hystoriade date de l'an 3534, initié quelques années auparavant pour conquérir plusieurs territoires de la seconde orbitale. Elle avait pour cible certaines colonies de Cyntheros notamment. Donc il y a 206 ans, soit environ deux à trois générations sapiennes.

On peut obtenir des armes à feu chez des antiquaires, mais par contre elles sont assez désuètes. Un peu comme si aujourd'hui quelqu'un voulait se défendre avec une arquebuse, c'est faisable, mortel, mais c'est plus une arme de collection qu'autre chose, "ces armes ont leur place au musée !".

Pour les écrits de Terra, si, TOUT est supprimé ! TOUT ! Nan je plaisante, on peut retrouver des anciens écrits dans les musées, ou répertoriés dans des liseuses numériques. Les écrits saints au format papier sont des reliques précieuses et fragiles que l'on ne trouve que très rarement.

PS : J'ai une map de Terra en cours mais j'ai pas de scanner pour vous la montrer, il faudra attendre avant d'avoir le nom des lieux et des régions géographiques.
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2306
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Aiden Menias le Dim 03 Nov 2013, 22:15

Tada ! Edité ! Et pour aider dans la tâche, les parties éditées sont en brun et italique Wink
avatar
Aiden Menias
Nouvel Arrivant

Messages : 5
Réputation : 1865

Feuille de personnage
Métier: Général
Crédits: 2.000
Race: Sapiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Narrateur le Dim 03 Nov 2013, 23:42

Okay bon !

La validation servant principalement à connaître le style d'écriture et voire si le joueur a lu les règles ainsi que l'univers, je ne vais pas passer par 4 chemins et te valider pour la suite vu que je connais ton style et que tu as vu LEOSS depuis le début de l'année. Tu es le second Confrère, bienvenue officiellement Wink
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2306
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiden Menias [v]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum