Ab Antalis

Aller en bas

Ab Antalis

Message  Narrateur le Mar 25 Juin 2013, 18:05

Homo Antalis

CARACTÉRISTIQUES :


  • Taille moyenne : 1,60 mètes
  • Poids moyen : 60 kg
  • Force : Nulle
  • Intelligence : Extrême
  • Organique : Oui


DESCRIPTION :

Les Ab Antalis, également appelés les Antaliens, ou encore les Anciens, sont une espèce particulière dans le système, tant dans ses composante que dans sa place dans la société. Généralement vieux, leurs origines restent encore inconnues bien que l'on puisse retracer leur présence depuis le début du colonialisme. Certains Hysts affirment qu'il s'agit ici d'une espèce antérieure à toutes celles existantes, et que Jivih Aserhyst, le premier colon, pourrait bien en être l'un des premiers représentant.

Ils sont généralement petits, assez vieux et pour la plupart portent de longues toges destinées à cacher leur corps rachitique. Ils ont une morphologie similaire aux 3 espèces humaines, mais ont perdu quasiment toute ressemblance avec ces derniers. De nombreux théoriciens se questionnent encore sur leur origine, et lorsque l'on écoute parler un antalien, il semblerait qu'eux même ne se souviennent plus d'où il viennent.

Mysticisme

Le trait mystique de cette espèce est leur principale caractéristiques. En effet, ces derniers ont développé un sens poussé de la métaphysique cérébrale et ont développé des capacités égalant, voire même surpassant celles des individus détenant des Psychés élémentaires. Télépathes, télékinétiques, intemporels, en communion perpétuelle avec la nature, le tout et le rien, ils ont une notion de la vie différente du monde du vivant, comme des portails vivant entre les espaces réels et les quatrième et cinquièmes dimensions.

Il est dit qu'ils entrent régulièrement en communication avec des "Entités Supérieures", et seraient capables de rentrer dans les esprits de n'importe qui. Cette particularité, cependant, a toujours été démentie par les autorités impériales, soit pour cacher une vérité, soit pour appuyer un pouvoir mis en danger par une force supérieure à celle des directions de l'Imperium.


SOCIETE :

Un lieu de vie unique

Les antaliens vivent tous, sans exception, sur la planète naine de l'Intérieur, appelée Ceres. Ce monde leur a été octroyé lors de la création du gouvernement des anciens, une exception identique à celle du Civitas Imperium. D'ailleurs, le Civitas a toujours considéré le gouvernement des anciens comme une ombre au pouvoir qu'il exerçait sur l'empire, et a toujours chercher à contredire les décisions du conseil supérieur de Ceres.

Cette espèce a tissé, au cours des dernières années, des liens étroits avec l'Ordre du Cercle, et avec le Conseil du Cercle, ce dernier étant affilié principalement à Deimos, l'une des lunes d'Armars. Bien que présents dans les sphères influentes impériales, ils ont toujours démenti avoir des pouvoirs de décision ou d'influence sur la politique systémique. Or, cela fut à de nombreuses reprises contredit par leurs actes, les événements ou encore les déclarations de certains individus.

Leur société est basée sur une vie monastique, reculée de toute civilisation, et emprunte d'une technologie de pointe dépassant l'entendement. Nombre de rumeurs courent sur leurs technologies acquises, téléportations, voyages temporels, immortalité. Il s'agit là en fait de rumeurs tirées d'observations. Les antaliens peuvent en effet manipuler des corps organiques - ou clones - à distance par la pensée, afin d'être présent dans les lieux dangereux sans risquer de perdre la vie.

Reproduction

Ils sont également la seule race à pratiquer la transmigration neuronale, une méthode scientifique longtemps testée et recherchée afin de permettre l'immortalité d'un esprit. Si cela ne fonctionne pas sur les races inférieures, et a de sérieux risques de dégénérescences dans les cerveaux même d'évoliens, les antaliens, eux, peuvent passer d'un corps mortel à un autre en conservant l'intégralité de leur patrimoine neuronal et de leurs configurations d'esprit.

Ce système de transfert d'esprit leur a coûté cependant de nombreux sacrifices, notamment celui de la reproduction, rendant leur espèce incapable de reproduire de nouveaux individus. Ainsi, ils n'ont aucune distinction de sexe, bien qu'ils peuvent choisir un corps d'apparence féminine ou masculine, et ne peuvent bénéficier de "descendance" au sens propre du terme. Ils ne peuvent qu'engendrer des doubles d'eux même qui vivront chacun de nouvelles expériences individuelles, formant un nouvel individu, et ainsi de suite.

HISTOIRE :

Une découverte tardive

On raconte qu'en 3608, quelques années avant l'apparition des premiers évoliens et des dynasties supérieures de l'Empire, un individu de leur espèce - une espèce très rare et très peu connu des mondes civilisés - aurait empoisonné les bases de données des transmigrateurs, et aurait ainsi supprimé tous les patrimoines neuronaux de ses confrères. Ceci expliquerait la raison pour laquelle aucun individu antalien ne sache exactement ce qu'il était et qui, il était, avant cette date.

Ce mystère incroyable et la découverte de ce que l'on croyait n'être qu'une peuplade de mutants sur Ceres ont participé à la multiplication des recherches sur les antaliens. De nombreux médias impériaux accoururent sur la planète naine afin d'en savoir plus, des expéditions scientifiques se formèrent pour analyser leurs comportements et les signes d'une quelconque intelligence supérieure. Cependant, de nombreux Meillor au pouvoir étaient sur les travaux de développement d'une nouvelle espèce beaucoup plus supérieure, les évoliens. Lorsqu'en 3674 le premier évolien véritable apparut, il fut décrété qu'aucune expédition ni aucun contact dangereux ne devait être réalisé avec le gouvernement de Ceres.

Des théories avancent que les antaliens seraient en réalité à l'origine de l'espèce des évoliens, et qu'ils auraient eux même choisis de régresser afin de poursuivre leur évolution et éviter l'extinction en raison de leur système de reproduction. D'autres scientifiques issus des hautes instances cerclistes pensent qu'en réalité, les antaliens seraient un genre mutant d'homo évolutio, issu de recherches avortées. Bien sûr, aucun cercliste ne s'accorderait à dire que les antaliens soient originaires de périodes bien plus antérieures, car cela serait donner raison aux théories des Hysts, les ennemis du régime.

L'Empire considérera cependant les antaliens inférieurs aux évoliens, afin de ne pas fragiliser un pouvoir déjà trop souvent contesté et trop longtemps affaibli par les forces concurrentes. Ainsi, les Ab Antalis sont aux côtés du Cercle, et parfois même conseillent l'Empereur sur des décisions à prendre.  

Acteurs majeurs de la crise Zyo-Tewanne

En l'an 3682 apparaît le premier conflit armé entre les tribus de Terra et le Civitas Imperium. Soucieux d'éviter de nouvelles éradications de vies intelligentes, un groupe d'antaliens, sous la tutelle de l'Ordre des Anciens, fomenta un plan afin de simuler une guerre entre les deux factions ennemies. Ils organisèrent de nombreuses batailles en s'immisçant dans les politiques des deux camps et gagnèrent en prestige lorsqu'ils menèrent le général des armées impériales, Uldenrick, sur Octonia afin d’enterrer la rébellion qui s'organisait contre les autorités impériales des stations extra-tewannes.

Lorsque arriva l'assassinat du Pi, figure sacré du Civitas, les Anciens ne purent empêcher le conflit de virer au drame, et une grande partie de la surface de la planète fut une nouvelle fois percutée par de nombreux missiles à tête nucléaire. Près de 50 bombes explosèrent à la surface du globe en 3687, détruisant les derniers clans résistants, anti-impérialistes. Ces attaques furent financées en grande partie par l'Empire de Marz, mais ne firent pas l'unanimité dans les rangs des Anciens. Ces derniers, constatant qu'ils avaient décidément perdu tout pouvoir sur la politique de l'Imperium, se jurèrent de défendre avec conviction les peuples faibles du système héliosien.

Protecteurs d'un équilibre

Lorsqu'ils naissent, les Antaliens héritent du patrimoine génétique de leurs ancêtres, mais également d'un résidu de conscience et de disposition neuronale, leur permettant d'incarner un corps adulte dès le début de leurs vies, grâce à la transmigration. Dans ces bribes de conscience, ils gardent tous en commun un seul et même souvenir qui deviendra rapidement un code de vie, un dicton approuvé par une grande majorité des Antaliens, qui parfois disparaît dans certains corps générés par le cloneur.

Cet adage qu'ils ont au fond d'eux agit comme un instinct, une pensée résiduelle, et les pousse indéniablement à rechercher la vérité et la justice avant d'agir selon leurs propres intérêts. Ils sont liés à cette volonté de faire le bien autour d'eux et, à moins d'une expérience échouée, ne peuvent être amenés à utiliser leurs pouvoirs de façon abusive et chaotique.
avatar
Narrateur
Fondateur

Messages : 233
Réputation : 2076
Localisation : L'Espace

Feuille de personnage
Métier: Empereur
Crédits: 2.000
Race: Evolien

http://leoss-jdr.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum